COMMENT TROUVER DES ÉQUIPEMENTS DE VÉLO RESPONSABLES ?

Comme n'importe quel vêtement, l'impact environnemental et social d'une tenue de vélo tient notamment à l'origine de ses textiles, à son lieu de fabrication et à sa nature recyclée et / ou upcyclée.

ORIGINE DES TEXTILES

Nous vous conseillons de choisir un équipement de vélo dont l'origine des textiles est communiquée par la marque, et la plus locale possible. Quand bien même il existe peu de fournisseurs français de textiles techniques, il en existe de nombreux en Union Européenne. Cela garantit le respect des normes européennes pour la santé et la sécurité de leurs travailleurs, et réduit le transport (et donc l'impact carbone) de vos vêtements de vélo.

C'est la raison pour laquelle les textiles des vêtements de pluie de TOMO Clothing, que ce soit leurs matières imperméables ou leurs empiècements rétroréfléchissants, sont fabriqués en Italie, en Belgique et en Espagne.

LIEU DE CONFECTION

Pour les mêmes raisons, nous vous conseillons de choisir des vêtements de vélo dont le pays de fabrication est communiqué par la marque, et le plus local possible. Quand bien même il existe peu de façonniers français de vêtements techniques, il en existe de nombreux en Union Européenne.

Par exemple, les vêtements de pluie et les vêtements de protection de TOMO Clothing sont confectionnés en Roumanie.

NATURE RECYCLÉE ET / OU UPCYCLÉE

Enfin, nous vous conseillons de choisir des équipements de vélo dont la matière est totalement ou en partie recyclée et / ou upcyclée.

Le recyclage est un procédé industriel qui détruit les textiles, en récupère une (ou plusieurs) matière(s) première(s) réutilisable(s), et fabrique de nouveaux textiles composés en totalité ou en partie de cette (ou ces) matière(s) première(s). Le recyclage génère une dépense d'énergie et une perte de matière, mais réduit la consommation des ressources naturelles à l'origine du textile.

L'upcycling (ou surcyclage en français) consiste à fabriquer des vêtements à partir de textiles non utilisés, parfois même destinés à être détruits. Les vêtements upcyclés sont donc encore plus écologiques que les vêtements recyclés, car l'upcycling ne nécessite pas de procédé industriel.

La capeline de pluie de TOMO Clothing par exemple est recyclée, et les pantalons de pluie et trenchs de pluie de TOMO Clothing en couleur vert bouteille sont à la fois recyclés et upcyclés.