COMMENT MESURER L'IMPERMÉABILITÉ DES VÊTEMENTS DE PLUIE ?

L'imperméabilité d'une tenue de vélo dépend de :

  • La déperlance et l'imperméabilité de son textile ;
  • L'imperméabilité de ses coutures.

DÉPERLANCE DU TEXTILE

Le textile d'un vêtement de vélo est déperlant quand les gouttes d'eau « glissent » dessus, évitant ainsi qu'elles ne pénètrent à l'intérieur du textile et donc de l'équipement.

La déperlance n'est pas une qualité intrinsèque du textile, puisqu'elle provient d'un traitement superficiel appliqué sur sa face extérieure. Ainsi la déperlance s'estompe avec la durée d'exposition à la pluie et son intensité, mais aussi avec l'usure et les lavages de l'équipement de pluie.

deperlance

Le niveau de déperlance d'un textile est défini par la norme EN ISO 4920 et se classifie en cinq niveaux : 

  • 100 (ISO 5) : Extrêmement déperlant 
  • 90 (ISO 4) : Très déperlant
  • 80 (ISO 3) : Déperlant 
  • 70 (ISO 2) ou 50 (ISO 1) : Non déperlant

Nous vous conseillons de choisir des vêtements de pluie dont la déperlance est de 100 (ISO 5), ce qui est le cas de tous les vêtements de pluie de TOMO Clothing.

IMPERMÉABILITÉ DU TEXTILE

Contrairement à la déperlance, l'imperméabilité du textile d'une tenue de vélo est une qualité intrinsèque, qui peut être obtenue par intégration d'une membrane imperméable dans le textile, ou grâce à un tissage spécifique. La membrane imperméable est généralement appliquée soit sur la face intérieure du textile (contre la peau), soit entre les faces intérieure et extérieure du textile (textile à trois couches).

Un textile peut ainsi être par exemple :

  • Déperlant mais non imperméable (comme le sont souvent les softshells), auquel cas l'eau glisse sur le vêtement sous une pluie fine et / ou courte, mais pénètre dans le vêtement sous une pluie intense et / ou longue ;
  • Non déperlant mais imperméable (membrane), auquel cas la couche extérieure du textile se gorge d'eau quelque soit l'intensité et la durée de la pluie (ce qui pourra provoquer une sensation de fraîcheur si la membrane imperméable est au contact de la peau), mais ne pénètre pas dans l'imperméable ;
  • Déperlant et imperméable (membrane), auquel cas la couche extérieure du textile ne se gorge d'eau que sous une pluie intense et / ou longue, et ne pénètre en aucun cas dans le poncho de pluie.

deperlance impermeabilite

Le niveau d'imperméabilité d'un textile se mesure grâce au test de Schmerber, défini par la norme EN ISO 811, qui consiste à appliquer une pression hydrostatique croissante sur le textile à l'aide d'une colonne d’eau de plus en plus haute. Le niveau d'imperméabilité est atteint lorsque l’eau pénètre à travers le textile. Il se mesure en millimètres de hauteur de la colonne d'eau. 

En théorie, un vêtement commence à être imperméable lorsqu’il résiste à une colonne d’eau de 1300 mm (soit 1,3m), ce qui correspond à une averse d’intensité moyenne. Cependant, ces valeurs montent facilement jusqu’à 8 000 mm (soit 8m) à vélo du fait des mouvements du corps. Nous vous conseillons donc de choisir des vêtements imperméables dont l'imperméabilité est supérieure à 8 000 mm (soit 8m). Les équipements de pluie de TOMO Clothing ont tous une imperméabilité de 10 000 mm (soit 10m).

IMPERMÉABILITE DES COUTURES

Il ne suffit pas que le textile d'un vêtement de pluie soit déperlant et imperméable, car l'eau pénètre également à travers les trous percés dans le textile lors de la confection du poncho au niveau des coutures. Nous vous conseillons donc de choisir un vêtement dont les coutures exposées à la pluie sont thermo-soudées ou thermo-collées avec des bandes d'étanchéité.

couture impermeable